Bébé Zéro déchets

LES COUCHES LAVABLES : UTILISATION

Nous avons vu précédemment les avantages des couches lavables ainsi que les différents modèles disponibles. Je vais maintenant vous parler des différents accessoires ainsi que des conseils d’utilisation et d’entretien, et du budget approximatif.

ACCESSOIRES

Voici une petite liste d’accessoire que vous pouvez être amenée à utiliser avec les couches lavables :

  • Insert :  partie absorbante qui se place ou se fixe dans la couche et se retire une fois souillés. On peut utiliser plusieurs inserts pour augmenter l’absorption. Ils sont normalement fournis lorsque vous achetez une couche mais vous pouvez également les acheter séparément.

  • Doublure/Booster : protection supplémentaire pour améliorer l’absorption qui se place au fond de la couche directement au contact de la peau de bébé. Ils sont préconisés la nuit.

  • Feuillet/papier de protection : papier biodégradable qui se pose au fond de la couche par dessus les inserts afin de recueillir les selles de bébé et qui est ensuite jeté dans les toilettes ou dans la poubelle. Certains peuvent être rincés et lavés en machine dans un filet à linge délicat et ainsi réutilisés 3 ou 4 fois. Généralement vendus en rouleaux, ils peuvent être fins ou épais.

  • Voile polaire : tissu polaire rectangulaire ou profilé, qui peut être utilisé à la place du feuillet de protection car les selles n’accrochent pas au tissus. Il permet de garder les fesses de bébé au sec.
  • Seau à couches : permet de stocker les couches souillées avant de les laver en machine. Il est équipé d’un couvercle hermétique. Plusieurs tailles existent, en fonction de la fréquence des lavages.
  • Filet à couches : placé dans le seau de stockage, il permet de contenir et égoutter les couches pré-lavées d’une seule partie avant le passage en machine.

  • Sac à couches imperméable : hermétique, idéal pour stocker les couches souillées lors des déplacements avec bébé.
  • Détachant (percarbonate de sodium) : pour éliminer les tâches de selles incrustées sur les couches. Il ne faut pas l’utiliser systématiquement pour ne pas endommager le tissu des couches.

  • Savon au fiel de bœuf : permet d’éviter les tâches de selles, frotté sur la partie tâchée lors du pré-lavage.
  • Snappy : permet d’attacher les couches profilées et les langes.

UTILISATION

Il est conseillé de procéder à plusieurs lavages des couches neuves avant la première utilisation afin d’atteindre leur capacité d’absorption.

Dans un premier temps faites les tremper avec les inserts toute une nuit dans l’eau claire ( pour éviter qu’elles réduisent lors du lavage en machine). Ensuite lavez-les en machine à 40°C, vitesse d’essorage 800 tours. Procédez à 2 ou 3 lavages.

ENTRETIEN : STOCKAGE ET LAVAGE

Lors du change, les couches et les inserts sont stockées dans un bac de stockage. L’utilisation d’un filet de lavage facilite leur mise en machine. Vous pouvez les stocker de 3 manières :

  • Stockage à sec : les couches sont déposées dans le seau de stockage
  • Pré-lavage et stockage à sec : lorsque la couche est très humide ou tachée, il est fortement conseillé de la rincer directement après le change avant de la mettre dans le seau sans eau. Vous pouvez rincer toutes les couches d’une journée en une fois, pensez à réutiliser l’eau du bain pour économiser l’eau. Ce mode de stockage permet de réduire les odeurs d’urines. Idéal pour les TE1 TE2 et TE3.
  • Stockage dans l’eau : vous pouvez faire tremper les couches sales et les inserts après le change dans un seau rempli d’eau, ce qui permet de pré-laver les couches et traiter directement les tâches afin de faciliter leur élimination. Il est possible d’ajouter quelques gouttes d’huiles essentielles de lavande ou de tea tree afin de camoufler les mauvaises odeurs. Rajoutez un peu de gros sel ou de savon liquide pour bien les diluer dans l’eau. Vous pouvez trouver aussi des désinfectants naturels ou des sels détachant, cependant un usage systématique pourrait altérer les tissus des couches.

Peut importe le mode de stockage choisi, il est préférable de ne pas espacer les lavages de plus de 3 ou 4 jours, l’urine pure étant très acide elle pourrait finir par détériorer les fibres naturelles du tissus.

Les culottes de protections peuvent quant à elles être directement mises dans le bac à linge sale.

Les couches lavable se lavent en machines, à 40°C. N’utilisez pas de lessives ou de savon à la glycérine car elle pourrait les tendres imperméables et diminuer leur pouvoir d’absorption. Certaines parties peuvent être mises au sèche linge.

LESQUELLES CHOISIR

Vous retrouverez généralement sur la plupart des sites des kit découvertes qui vous permettront de tester les différents modèles et marques, et de voir quels sont celles qui vous conviennent le mieux avant d’investir dans un pack complet. Vous pouvez également en acheter d’occasion ou même en louer pour réduire le budget.

Pour les plus bricoleuses équipées d’une machine à coudre il est possible de les fabriquer soi-même. Vous pouvez acheter des tissus dans le commerce ou bien récupérer des tissus en cotons et en polaires, comme des serviettes éponges, des vêtements en coton,etc… Si votre bébé a la peau très sensible privilégiez les tissus bio.

Des patrons de différents modèles sont disponibles sur le net. Prévoyez 8 à 10 euros et 3 heures de travail si vous débutez en couture par couche.

Des langes en coton et des couches de protection seront quand même nécessaires.

QUANTITÉ ET BUDGET

Si vous voulez savoir combien de couches vous seront nécessaire, multipliez le nombre de couches utilisées sur 24 heures  par le nombre de jours entre deux machines en comptant le séchage.

De manière générale prévoyez une vingtaine de couches (inserts compris) de la naissance à 5 mois, de 7 à 15 couches et une dizaine d’inserts entre 4 mois et 18 mois et 5 à 10 couches inserts compris de 13 mois à 3 ans.

Si vous choisissez de les acheter neuves, il faut compter environ une vingtaine d’euros par couche lavable, 5 euros par inserts, 5 euros par rouleaux de protections. Le seau à couche coûte une vingtaine d’euros, les sacs de transport entre 10 et 20 euros.

Les sites de ventes privées proposent parfois des ventes de couches lavables, pour ma part sur le site showroom privée, le kit de couches avec les accessoires (seau, rouleaux, sacs de transport, filets de lavage, savon et huiles essentielles) m’est revenu à 400 euros environ. n’hésitez pas à regarder régulièrement, il y a également les sites bébéboutik et limango qui proposent des ventes privées dédiées aux mamans et bébés.

Dans le prochain et dernier article de notre série sur les couches lavables, je vous parlerai de mon expérience avec les couches lavables dans un prochain article, en attendant partagez en commentaire celles que vous avez choisies et vos astuces organisation et entretien !

You may also like...

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *